Règles de conduite

Les présentes règles de conduite s’appliquent à tous les élèves de l’école. Les gestes et les échanges qui sont interdits le sont en tout temps et peu importe le moyen utilisé (dont les médias sociaux et lors du transport scolaire) dans la mesure où ceux-ci ont un impact à l’école ou dans le transport scolaire.

Notre école est une microsociété. Chaque personne qui y vit, jeune et adulte, doit s’y sentir bien et respectée. L’établissement d’un climat sain et sécuritaire est nécessaire afin de favoriser la réussite scolaire. Chaque personne doit assumer ses responsabilités et respecter son environnement physique et humain pour un fonctionnement dès plus harmonieux.

1. EXIGENCES SCOLAIRES

Les exigences concernant le comportement et le travail scolaire visent à favoriser chez les élèves l’acquisition de bonnes habitudes de travail, le développement d’une discipline personnelle et du sens de l’effort de façon à faciliter leur réussite scolaire.

1.1. Suivi scolaire

L’agenda est l’outil privilégié pour assurer une continuité entre l’école et la maison quant au suivi scolaire et comportemental de l’élève. À cette fin, l’élève doit le conserver en bon état en le maintenant propre, fonctionnel, respectant les règles de conduite de l’école et en laissant intact tout espace prévu pour la consignation des informations importantes. De plus, l’élève doit s’assurer que tout l’agenda (textes, tableaux, schémas, etc.) demeure à l’abri de toutes inscriptions et modifications. Tout intervenant de l’école se réserve un droit de regard sur l’état de ce document et, en cas d’insatisfaction, pourrait exiger l’achat d’un nouvel agenda.

Pour ce faire, il est impératif que l’élève :

  • apporte son agenda à tous les cours;
  • y inscrive tous ses travaux scolaires;
  • le remette sur demande à tout intervenant de l’école;
  • le consulte régulièrement pour un rappel des règles;
  • l’apporte à la maison chaque soir.

Aux parents :

  • Vous avez la responsabilité de consulter chaque jour l’agenda de votre enfant pour vérifier s’il contient des messages inscrits par un intervenant de l’école (devoirs non faits, expulsion d’un cours, rencontre souhaitée, commentaires, etc.).
    • Dans l’agenda se trouvent les feuilles de suivi encadrement de l’élève.  Nous vous demandons de les consulter régulièrement (jaune canari).
    • La supervision des travaux à faire à la maison est essentielle ainsi que votre appui face aux démarches entreprises par les intervenants œuvrant auprès de votre enfant ; sa réussite en dépend.
    • Beaucoup  d’informations  se  retrouvent  sur  le  site  internet  de  l’école  Antoine-Brossard,  consultez-le régulièrement.  http://www.csmv.qc.ca/
    • Vous pouvez consulter en tout temps le portail parents où vous trouverez les travaux et études de votre enfant, ses absences, votre état de compte, son bulletin et tout autre événement.

1.2. Carte d’identité

La carte d’identité est obligatoire en tout temps : aux reprises et sessions d’examens, à la bibliothèque, pour les prêts de manuels, aux laboratoires d’informatique et pour le signalement des retards. De plus, tout adulte de l’école a l’autorité de faire respecter les règles de conduite. Ainsi, à la demande de celui-ci, l’élève doit s’identifier en montrant sa carte d’identité. Tout élève qui perd sa carte d’identité ou son agenda doit voir à les remplacer dans les plus brefs délais auprès de la secrétaire de son niveau; pour ce faire, il devra débourser les frais de remplacement.

1.3. Communication et qualité du français

Les élèves doivent s’exprimer dans la langue officielle de l’école, soit en français (sauf dans les cours de langues). La maîtrise de la langue française (but ministériel 2 de la convention de partenariat) est une condition essentielle à une formation de qualité. L’élève a la responsabilité de l’utiliser correctement et poliment autant à l’oral qu’à l’écrit. Les modalités d’application lui seront communiquées dans chacun de ses cours. Un enseignant peut refuser un travail dont la qualité du français laisse à désirer. L’élève devra le reprendre et le remettre corrigé dans les délais fixés. De plus, à l’école Antoine-Brossard, le vouvoiement est obligatoire.

1.4. Assiduité et ponctualité

L’élève doit être assidu et ponctuel à tous ses cours et avec tout le matériel nécessaire. Au son de la cloche, il doit être assis à sa place et prêt à travailler.

L’élève en retard avise le surveillant qui l’inscrira à son agenda. Dès son arrivée en classe, l’élève justifie son retard auprès de son enseignant. Tout retard non motivé sera traité selon la politique des retards. Les retards de plus de 30 minutes seront comptabilisés comme des absences non motivées.

Lorsqu’un élève s’absente de l’école, les parents doivent, au début de la journée, justifier l’absence de leur enfant en téléphonant à l’école ou en écrivant dans l’agenda le motif de l’absence le jour suivant. Sans motivation, l’absence sera considérée injustifiée et sanctionnée. De plus, s’il doit quitter durant la journée pour un rendez-vous, il a l’obligation d’informer une surveillante avant de quitter.

L’élève qui s’absente ou qui est en suspension à la responsabilité de recueillir tout le matériel distribué en classe, les notes de cours, les exercices ou les devoirs. S’il s’absente à des examens, l’enseignant conviendra avec l’élève du moment de reprise.

À moins de dispense médicale permanente ou temporaire, le cours d’éducation physique est obligatoire. L’élève dispensé est tenu de se présenter à son cours.

Il est important que l’élève soit en classe en tout temps pendant l’année scolaire (180 jours de classe) pour développer toutes les compétences.

1.5. Voyage

Suivant l’article 17 de la Loi sur l’instruction publique « les parents doivent prendre les moyens nécessaires pour que leur enfant remplisse son obligation de fréquentation scolaire », l’école Antoine-Brossard ne cautionne pas les voyages des élèves sur temps de classe. L’école n’a aucune obligation de préparer des travaux et d’offrir des récupérations en lien avec ce type d’absence. De plus, les parents ont l’obligation d’informer la direction avant le départ de l’élève. Il est de la responsabilité de l’élève de s’informer auprès de ses enseignants du travail effectué durant son absence.

1.6. Matériel

L’élève doit avoir son matériel scolaire en tout temps et tout au long de l’année. Il est responsable de son propre matériel. Il s’engage à le remplacer s’il est jugé qu’il n’est pas conservé dans des conditions acceptables. (ex : agenda et cahiers d’exercices déchirés, barbouillés ou pages manquantes). L’agenda ne doit pas servir de cartable ou de collimage.

1.7. Devoirs, leçons et évaluations

Un enseignant qui juge un travail malpropre, incomplet ou bâclé peut exiger une reprise de ce travail. Il est de la responsabilité de l’élève de se présenter à une période de reprise. Autrement, l’élève pourrait se voir attribuer la note

« 0 » (zéro). Si un élève doit reprendre un examen, il est tenu de le faire en dehors des heures de cours, de 7 h 45 à 9 h 00 au local indiqué.  S’il s’est absenté sans raison valable, l’élève n’est pas éligible à la reprise et se voit attribuer la note

« 0 » (zéro). En cas d’absences répétées lors de la passation des examens, un billet médical pourrait être exigé pour avoir droit à une reprise.

Qu’est-ce que le plagiat?

« C’est un vol littéraire. Le plagiat consiste à s’approprier les mots ou les idées de quelqu’un d’autre et des présenter comme les siens » (Petit Robert, 2005). L’élève doit respecter la loi sur le droit d’auteur et n’a donc pas le droit de :

  • Copier textuellement un passage d’un livre, d’une revue ou d’une page web sans le mettre entre guillemets et/ou sans en mentionner la source;
  • Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. provenant de sources externes sans indiquer la provenance;
  • Résumer l’idée originale d’un auteur en l’exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d’en indiquer la source ;
  • Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance;
  • Réutiliser un travail produit dans un autre cours sans avoir obtenu au préalable l’accord de l’enseignant;
  • Utiliser le travail d’une autre personne et le présenter comme le sien (et ce, même si cette personne a donné son accord);
  • Acheter un travail sur le web.

1.8. Appareils audionumériques

 L’utilisation de matériel audionumérique comme le iPad, le lecteur MP3 et les téléphones intelligents est INTERDITE en classe, dans les laboratoires de sciences, les ateliers de technologies et d’arts. Cependant, ces appareils sont autorisés au rez-de-chaussée le matin, avant la première cloche, durant l’heure du dîner ainsi qu’après la fin des classes.

Il est interdit de prendre des photos et de filmer sans l’autorisation d’un membre du personnel. L’école se réserve le droit de faire effacer par les élèves les enregistrements effectués à l’aide de ces appareils. L’école n’est pas responsable en cas de perte, d’oubli ou de vol.

En cas de non-respect de ce règlement, ces articles seront confisqués, confiés à la direction de niveau et remis à l’élève selon des sanctions graduées :

  • Première fois : remis le jour ouvrable de classe suivant la date de confiscation (à 16h);
  • Deuxième fois : remis 3 jours ouvrables de classe suivant la date de confiscation (à 16h);
  • Troisième fois : remis 5 jours ouvrables de classe suivant la date de confiscation (à 16h) et communication parentale.

En cas de refus de remise d’un cellulaire à un adulte, l’élève sera mis en suspension interne par sa direction adjointe.

1.9. Tenue vestimentaire (obligatoire en tout temps à l’école et lors des sorties éducatives)

Le code vestimentaire de l’école oblige l’élève à porter un polo. Le polo doit être « bleu-école » (Point-Lotus), blanc ou noir, uni, à manches courtes ou longues avec boutons à partir du col. Une veste de couleur blanche ou noire, unie, sans logo, sans capuchon peut être portée par-dessus le polo. Les vestes des Panthères et des « Féli-D » seront acceptées par-dessus les polos.

Sont INTERDITS :

  • les vêtements ou bijoux à connotation raciste, sexiste ou faisant la promotion de la violence, de l’alcool, de la drogue. Ainsi, les chaînes accrochées au pantalon et tout objet pouvant identifier à un gang sont défendus ainsi que les bijoux cloutés;
  • les bermudas et jupes courtes ou avec des ouvertures ne respectant pas la hauteur maximale de 10 cm au- dessus du genou ;
  • les « leggings » portés seuls;
  • les vêtements percés, déchirés manufacturés ou non;
  • les accessoires pouvant cacher le polo (foulard, châle, etc.);
  • les pantalons portés sous la taille qui laissent voir le sous-vêtement;
  • les sacs d’école et les sacs à main en classe;
  • les vêtements d’extérieur en classe;
  • les casquettes, chapeaux, tuques, fichus ou gants. Dès son entrée dans l’école, l’élève doit les déposer dans son casier du rez-de-chaussée;
  • au laboratoire de sciences : les vêtements amples et les cheveux longs doivent être attachés;
  • en éducation physique : le port de bijoux (montre, bracelet, collier, bague, boucles d’oreilles, perçage), le maillot deux pièces à la piscine. Toutefois, le bonnet de bain est obligatoire à la piscine et l’élève doit obligatoirement porter un pantalon sport noir et uni;
  • en danse : un t-shirt est exigé, ainsi qu’un pantalon extensible, sans fermeture éclair ni ceinture. L’élève doit également retirer ses chaussures avant d’entrer dans le local; il peut danser pieds nus, avec des chaussons de danse ou avec des bas antidérapants.

2. RESPECT DES PERSONNES ET DES BIENS

Le respect des personnes est une exigence fondamentale de la vie de groupe. Le harcèlement, la violence, l’intimidation et la cyberintimidation sont une violation des droits de la personne et une atteinte à la dignité et au respect d’autrui. Ainsi, aucune forme de harcèlement, de violence ou d’intimidation ne sera tolérée.

  • Les relations interpersonnelles doivent être empreintes de respect. Tout geste ou langage grossier, impoli, vulgaire, discriminatoire ou irrespectueux ne saurait être toléré;
  • L’élève doit également maintenir avec ses pairs des rapports marqués par la bienséance et les bonnes mœurs;
  • Les manifestations amoureuses entre élèves doivent s’exprimer à l’intérieur de limites acceptables pour un endroit public;
  • Toute forme d’intimidation, agression, bataille et cyberintimidation est un manquement majeur.

Le non-respect de ces règles entraînera une sanction pouvant aller jusqu’à la suspension et/ou une référence aux autorités policières.

Les commentaires sont fermés.