Plan de lutte contre l’intimidation et la violence

PLAN DE LUTTE CONTRE L’INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

 

Le plan a principalement pour objet de prévenir et de contrer toute forme d’intimidation et de violence à l’endroit d’un élève, d’un enseignant et de tout autre membre du personnel de l’école (art. 63.1).Tout membre du personnel de l’école doit collaborer à la mise en œuvre du plan et veiller à ce qu’aucun élève de l’école à laquelle il est affecté ne soit victime d’intimidation ou de violence.

 

Le directeur de l’école doit désigner, parmi les membres du personnel de l’école, une personne chargée, dans le cadre de sa prestation de travail, de coordonner les travaux d’une équipe qu’il doit constituer en vue de lutter contre l’intimidation et la violence.

Mesures de préventions 

Implication du policier communautaire; collaboration étroite entre les différentes instances (enseignants, professionnels, direction, communauté); plan de surveillance aux pauses, dîner, sortie des classes; code de vie (section visible et de référence rapide); responsabilisation des élèves et parents en lien avec les médias sociaux; formation aux élèves et aux parents; importance de sensibiliser et de former tout le personnel de l’école pour que tous puissent intervenir; tournées de classes.

 

Mesures visant à favoriser la collaboration des parents 

Remise de la documentation relative à la thématique; diffusion (site Web, Portail, papier, etc.); point statutaire dans les communiqués aux parents; participation des parents aux différentes instances (CE, OPP).

Mesures de soutien ou d’encadrement 

Victime : Arrêt de la situation; rencontre individuelle ou de groupe; évaluation de l’impact; intervention avec diligence (référence); implication des parents; mesure de réintégration en classe.

Auteur-agresseur : Arrêt de la situation; rencontre individuelle ou de groupe; évaluation de l’impact; intervention avec diligence (référence); implication des parents; mesure de résolution de la situation; sanction en lien avec la gravité.

Témoin : Type (dénonciateur, inactif, encourageant); intervention avec le type de témoin; sanction appropriée en fonction du type de témoin; implication active des parents; accompagnement du policier communautaire (si nécessaire); mesure de résolution de la situation.

Modalités pour effectuer un signalement ou pour formuler une plainte 

Implication directe du personnel, tout type confondu; appel téléphonique; courriel de dénonciation.

Suivi des signalements et des plaintes 

Évaluation de l’événement afin de déterminer le type de manifestation (intimidation, violence ou conflit); rencontre avec les différents acteurs (victime, auteur-agresseur, témoin); contact avec les parents; application du protocole d’intervention (au besoin); référence aux personnels ou partenaires, et aux services aux élèves (au besoin).

 

Les commentaires sont fermés.